Salhuna

28 août 2016

Hortense, de Jacques Expert

14060460_10210734396619630_1019265128_o

 

resume1

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »

2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?

resume

Après l’avoir vu sur plusieurs chaînes booktube, je voulais trop lire ce roman. Bien sûr, j’aurai attendu la sortie poche, sauf que je suis tombée dessus dans un bac de livre d’occasion. Je ne pouvais pas le laisser là : impossible.

Le roman commence avec cette mère qui a perdu son enfant il y a 22 ans. Kidnappé par son père, et introuvable, la police a depuis longtemps « laissé tomber » le dossier. Mais pas Sophie. Elle veut retrouver sa fille Hortense. Et un jour, elle la croise dans la rue. Elle ne se trompe pas, elle la reconnait même après toutes ces années. Et va tout faire pour la retrouver : elle va la suivre, devenir « son amie » et ré-apprendre à la connaître.

C’est un thriller vraiment très bien maîtrisé, avec du suspense comme jamais. On ne peut pas lâcher ce livre ! Je voulais absolument savoir comment cette mère et cette fille allait se retrouver. On est touché par l’histoire de Sophie, cette femme qui continue de se battre 22 ans après l’enlèvement de sa fille. Elle a perdu tous ses amis, elle ne continue de travailler que pour payer son loyer. Elle vit avec le souvenir de cette petite fille qu’elle a aimé.

Hortense, quand Sophie la retrouve, n’est plus Hortense, mais Emmanuelle. Son père lui a donné un autre nom. Sans comprendre pourquoi, elle est attiré par cette « vieille dame » qui vient tous les jours mangé dans le restaurant où elle travaille. Et sans comprendre pourquoi, elle va s’attacher à elle.

Jusqu’à cette fin ! Cette révélation finale qui nous faire relire les dernières pages pour comprendre ce qu’on a loupé ! Où ? Je n’ai rien vu venir !

Ce qui n’en fait pas un coup de cœur ? Après cette fin très surprenante, il manque quelques explications. L’auteur nous laisse sur ce final incroyable, complètement étonnant, mais voilà, mon esprit peut-être trop curieux en demandait un petit plus, car je me pose quelques questions après ça.

En bref : un thriller génial, à découvrir !!  

Posté par Salhuna à 06:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 août 2016

Risk, de Fleur Ferris

13987758_10210635981159305_2125923232_o

resume1

Taylor et Sierra sont meilleures amies depuis toujours. Même si Taylor en a parfois un peu marre : pourquoi est-ce toujours Sierra qui obtient tout ce qu'elle veut ? Notamment ce Jacob Jones, qu'elles ont rencontrées ensemble sur un chat en ligne. Évidemment, c'est Sierra qui, encore une fois, décroche un rendez-vous ! Mais le lendemain, Sierra ne rentre pas. Le jour suivant, toujours pas de nouvelles... Son amie a une fâcheuse tendance à vivre comme bon lui semble, sans forcément penser à prévenir les autres. Est-ce que Taylor ne s'inquiète pas pour rien ? Seulement au bout de trois jours, Taylor doit tout avouer aux parents inquiets, et les deux familles se retrouvent plongées dans un monde qu'elles n'auraient jamais cru connaître. Celui des enquêtes policières, des témoignages, des indices, de la recherche d'un ravisseur... ou d'un tueur ?

resume

Coup de Cœur !!

Je ne m’y attendais pas. J’ai acheté ce roman car j’ai vu qu’il était classé romance avec un côté thriller. Et c’est ce qui m’a interpellé. Au final, ça n’a rien d’un thriller, mais c’est un très beau roman. Bouleversant !

Taylor et Sierra sont les meilleures amies du monde. Même si l’une, Sierra, obtient toujours tout ce qu’elle veut (vêtement, sortie, et garçon), Taylor n’est pas non plus malheureuse. Mais voilà, quand un garçon qu’elles ont rencontré sur un site de chat propose à Sierra un rendez vous, Taylor en a marre, et décide de ne pas l’accompagner (bien qu’elle accepte de la couvrir auprès de sa mère). Sauf que 3 jours après, Sierra n’est toujours pas rentrée et ne donne plus de nouvelles. Taylor n’a d’autres choix que de prévenir « l’ennemi » : les parents.

Ce roman est bouleversant : on ne se rend pas compte des dangers des rencontres sur internet. Qu’une banal rencontre qui fait rêver des adolescentes peut être bien plus grave : qui se cache derrière tel nom ou pseudo ?

Mes parents m’ont toujours dit de faire attention, qu’on ne connait pas toujours les gens qui se cachent derrière tel ordinateur, si la photo est vraiment la leur. Mais c’est tellement facile de rêver aux mails échangés, de croire au prince charmant derrière son écran. On ne se méfie jamais assez.

La preuve avec ce qui est arrivé à ce groupe d’amis et parents. Le style d’écriture est simple, mais d’autant plus accessible aux adolescents. J’ai vraiment eu l’impression d’être dans la tête d’adolescents, avec leur questions, leur joies, leurs désirs, la découverte des sentiments…

Je trouve ce roman très touchant et qui pourrait être lu pour se rendre compte des dangers des rencontres par le biais de sites. Bien sûr qu’il peut y avoir des très belles rencontres grâce à ces sites, mais il peut aussi y en avoir des fatales.

Alors oui, j’ai versé ma petite larme, ce roman m’a touché. 

 

Posté par Salhuna à 07:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 août 2016

Comme si c'était toi, de Mhairi McFarlane

14012759_10210673108767472_2001212006_o

resume1

Au lycée, Anna était grosse, laide et terriblement mal dans sa peau. À trente ans, l’époque où elle était le souffre-douleur de son bahut, et de James en particulier, lui semble déjà loin : elle est belle, elle a un boulot de rêve, et la vie lui sourit. Mais le destin nous réserve parfois d’étranges surprises, et l’homme qui lui a infligé la pire humiliation de sa vie refait surface. Contre toute attente, James est devenu prévenant, drôle, spirituel… et il n’est pas insensible au charme de la ravissante jeune femme avec laquelle il organise une exposition. Il n’a pas reconnu en elle celle dont tout le monde se moquait dix ans plus tôt. Profondément troublée par ces retrouvailles inattendues, Anna est prête à tout pour ne pas retomber amoureuse de son amour de jeunesse…

resume

J’ai profité de l’opération Bragelonne de Juin de me prendre des romances qui me paraissaient parfaites pour des lectures légères.

Anna a du mal à trouver l’amour, elle ne se fait pas confiance. Elle a toujours été humiliée au lycée car elle était « grosse et laide », et comme on le sait, les élèves entre eux sont horribles. Depuis elle a perdu du poids et bien plus séduisante. Mais pour elle, elle est toujours cette jeune fille qui n’a pas confiance en elle.

Et le jour où son passé refait surface avec l’arrivée de James, le beau gosse du lycée. C’est une romance contemporaine, je ne vais pas vous mentir, on sait comment ça va se terminer. Mais j’ai beaucoup aimé cette histoire entre ces deux personnages.

On sent qu’Anna est toujours marquée par son adolescence, elle n’arrive pas à s’en défaire. Et malgré sa réussite professionnelle et son changement physique, elle n’a toujours pas confiance en elle. C’est difficile pour elle, surtout que le peu qu’elle a connu en matière d’homme n’a jamais été très sympa avec elle.

James, malgré le côté beau gosse, on le sent mature. Il a vieilli, mais rien perdu de son charme. Il n’a pas la grosse tête et tombe amoureux d’Anna sans savoir que c’est elle (celle du lycée).

Pour faire court, c’est une romance contemporaine très sympa, qui m’a vraiment bien plu. Je suis contente d’avoir découverte ce roman dont je ne suis pas sûr que j’aurai pris sans cette opération. 

Posté par Salhuna à 06:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 août 2016

Top Ten Tuesday [67]

3846202_orig

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Frogzine

Le thème de cette semaine : 

Les 10 5 livres dont vous avez l'impression d'être la seule à connaître ou à avoir lu

 

Dans ce top, je vais vous citer principalement des livres que j'ai étudié, des classiques... 

1. Génie la folle, d'Inès Cagnati : un roman que j'avais dû étudié au collège ou au lycée, je ne sais plus. Je me rappelle qu'il m'avait marqué à l'époque. 

2. Le monde de Sophie, de Jostein Gaarder : un roman qui m'a énormément plu, que j'ai lu quand j'étais en terminal et que je découvrais la philosophie

3. La vie dans les plis et Misérable Miracle d'Hanri Michaux : un auteur que j'ai lu à la fac, et malheureusement, je n'ai pas adhéré (très particulier)

4. Lambeaux, de Charles Juliet : un récit autobiographique que j'ai apprécié, très poétique. 

5. Le parti pris des choses, de Francis Ponge : étudié aussi au lycée. Comme Michaux, très particulier, ça ne l'a malheureusement pas fait avec moi.

 

Et je pourrai bien sûr vous citer d'autres classiques avec des titres et auteur plus connu que l'on voit très peu ou qu'on entend très peu parler, sauf lors des lectures obligatoires à l'école... 

Posté par Salhuna à 06:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 août 2016

Révélée, de Renée Knight

13950555_10210624482591848_1700057272_o

 

resume1

Catherine est en train de lire un livre des plus angoissants : elle voit s'inscrire l'histoire de sa vie au fil des pages et le récit dévoile même un secret qu'elle pensait être la seule à connaître. Les frontières entre réalité et fiction s'effacent, laissant place à un suspens croissant : comment le livre va-t-il se terminer ?

resume

J’ai découvert ce roman quand ma binôme de LC la lu et adoré. Je n’ai pas hésité longtemps avant de me le procurer.

Catherine vit un cauchemar : le livre qu’elle lit raconte sa propre histoire. Une partie de sa vie dont elle souhaitait ne pas se souvenir. Cette partie de sa vie qui qu’elle croyait être la seule à connaître. Pas de doute ! Même si les noms ont changé, c’est bien sa vie, elle et ce qui s’est passé il y a 20 ans.

Ce roman est très prenant. Dès les premières pages j’ai été captivé par ce qu’il arrivait à Catherine : comment se fait-il que le livre qu’elle est en train de lire raconte sa vie ? Intriguée, j’ai tourné les pages pour comprendre.

On sent qu’il se passe quelque chose de louche. Que Catherine cache quelque chose, sinon comment pourrait elle être touchée par sa lecture. J’avais très envie de connaître son secret, et les mystères autour de ce livre. Un livre qui en plus a atterri on ne sait comment chez elle. Un acte délibéré ou pas ? Et qui peut bien connaître ce qui lui est arrivé il y a 20 ans ? Surtout si, comme elle l’affirme, elle est la seule à savoir ! La fin, surprenante, nous délivrera tous ces secrets.

En bref, un roman captivant, que j’ai beaucoup aimé, des personnages très mystérieux et un dénouement surprenant. 

Posté par Salhuna à 06:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


18 août 2016

Le verger de marbre, d'Alex Taylor

13620771_1151626908228895_3744159702659883673_n

 

resume1

Beam Sheetmire, dix-sept ans, vient de tuer l'homme qui l'avait agressé. Il n'y a plus qu'à se débarrasser du corps sur les berges de cette rivière du Kentucky. Vu les circonstances, Beam devrait s'en tirer dans histoires. Mais il découvre que la victime est le fils du caïd local, Loat Duncan, à la fois puissant trafiquant et redoutable meurtrier. La décision de son père est sans appel : Beam doit fuir, et sur-le-champ. S'engage alors un diabolique jeu du chat et de la souris où chaque mouvement n'est qu'un pas de plus vers l'enfer.

resume

Je remercie les Editions Gallmeister et Léa du blog Léa touch book, pour ce roman.

 

Grâce au challenge Gallmeister qu’organise Léa sur son blog tout au long de l’année, je fais de très belles découvertes. Ce roman n’a pas fait exception à la règle.

Beam a tué un homme qui l’a agressé. Il n’a d’autres choix que de fuir. Et tout au long de cette cavale dans une ville où la misère sociale fait partie de la vie, on va en apprendre énormément sur son passé, les liens de sa famille. Et pourquoi il doit fuir. Mais pas seulement.

C’est un roman noir, dont l’issue est sombre, comme très souvent dans les romans noirs de cette maison d’édition. Le geste de Beam va permettre à tous de découvrir tout le passé pas très glorieux de ses parents. C’est intense, on ne lâche pas ce roman facilement.

Une histoire de vengeance, des meurtres, et une quête d’identité, des secrets de famille tout ça sous une plume poétique d’un auteur qui a réussi à faire transparaître le côté sombre et tragique du roman. Un roman noir comme je les aime. 

Posté par Salhuna à 06:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 août 2016

Fils-des-Brumes, Tome 2, de Brandon Sanderson

13940946_10210589799084782_441935084_n

resume1

Le Seigneur Maître est tombé.

La guerre peut commencer.

En mettant fin au règne brutal et millénaire du tyran, ils ont réalisé l’impossible.

À présent, Vin la gamine des rues devenue Fille-des-Brumes, et Elend Venture le jeune noble idéaliste doivent construire un nouveau gouvernement sur les cendres de l’Empire. Mais trois armées menées par des factions hostiles, dont celle des monstrueux koloss, font le siège de Luthadel. Alors que l’étau se resserre, une légende évoquant le mystérieux Puits de l’Ascension leur offre une lueur d’espoir.

Et si tuer le Seigneur Maître avait été la partie la plus facile ?

resume

Le Seigneur Maître n’est plus là, ça fait un an que Vin et le roi Elend Venture tente de faire régner la paix dans l’Empire. Mais voilà, tout ne se passe pas comme prévu : d’un côté, trois armés veulent le trône d’Elend à Luthadel. Et d’un autre côté, Vin se découvre encore plus. En tant que Fille-des-Brumes, qui est-elle ? Que doit-elle ? Et cette légende, pourrait-elle est réelle ?

Dans ce tome on n’est moins dans l’action, mais plus dans le côté tactique et politique de l’Empire. On en apprend beaucoup plus sur la gestion de Luthadel, et les lois qu’à mis en place Elend au cours de l’année passé, ainsi que ce qui lui est reproché : on se rend bien compte que ce n’est pas parce qu’il n’y a plus le Seigneur Maître que c’est plus facile. Au contraire : malgré la tyrannie il maintenant une forme de paix. Alors que la liberté n’est pas aussi facile à appréhender.

On en apprend aussi beaucoup plus sur les pouvoirs des métaux, et leur subtilité. J’ai trouvé ça très intéressant de voir comment chaque métaux sont lié, leur utilisation, leur conséquence… Les différences entre les allomanciens et férrochimiste. C’est vraiment un univers qui est complet, dense, mais très captivant. Ce n’est pas facile une fois le livre refermé d’en ressortir.

Un tome qui rencontre plus de longueur car se concentre plus sur la politique et les pouvoirs de l’univers. Mais qui reste très captivant et une fin qui promet un tome 3 plein de rebondissement. 

 

Posté par Salhuna à 06:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 août 2016

La mémoire fantôme, de Franck Thilliez

13898329_10210550714987704_1894934381_o

resume1

Quatre minutes. C'est le temps d'un souvenir pour Manon Après, tout s'efface. Puis recommence. Pour quatre minutes. Dans ces conditions, pas facile pour Lucie Henebelle, fraîchement promue lieutenant à la brigade criminelle de Lille, de trouver par qui la jeune femme vient d'être agressée. Et de comprendre la signification des mots gravés au creux de sa paume : " Pr de retour ". S'agit-il du Professeur, ce tueur en série qui a sévi quatre ans plus tôt dans la France entière, semblant obéir à quelque sordide logique mathématique ? Lucie le pressent, la clé de cette affaire jamais résolue réside dans la mémoire fragmentée de Manon Une mémoire à laquelle plus personne n'a accès, pas même l'intéressée...

resume

Wow wow wow !!

Attention !! Roman complètement dingue !!

Lu pratiquement à la suite de La chambre des morts, j’étais très intriguée par Lucie, et je voulais en apprendre beaucoup plus sur ce qu’elle cache. Et bien ce roman c’est de la folie pure et simple.

Déjà l’intrigue du roman : Lucie va prendre en charge une enquête assez particulière après sa rencontre avec Manon, une jeune femme a qui l’air perdu après son agression, mais surtout qui perd la mémoire toutes les 4 minutes ! C’est juste complètement retournant les informations autour de cette amnésie. Depuis 4 ans, Marion vit dans l’optique de retrouver le Professeur, un tueur en série qui a fait 6 victimes. Mais comment faire quand on a qu’une mémoire de 4 minutes ??? On pourrait croire que c’est impossible !! Des codes, une fuite, des meurtres, un N’Tech… bref un cocktail bien glauque et addictif… J’ai soupçonné tout le monde, tout l’entourage de Manon, mais je n’ai rien vu venir.

Et Lucie, qui s’attache à Manon, qui cherche à comprendre ! Lucie qui renferme elle aussi des secrets. Des secrets sombres, assez dérangeant, mais pourtant tellement surprenant. J’ai adoré en apprendre plus sur ce personnage, je n’ai qu’une hâte, lire le prochain et enfin découvrir comment Franck Sharko et Lucie Hennebelle vont se rencontrer ! 

Posté par Salhuna à 06:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 août 2016

Les sœurs Charbrey, tome 1, de Cassandra O'Donnell

13918514_10210558678466786_728237695_o

resume1

Le mariage ? Morgana Charbrey ne veut pas en entendre parler ! Elle préfère son indépendance et les sciences, passion qu’elle dissimule derrière une prétendue maladie, loin des regards courroucés de la bonne société.

Lorsqu’elle apprend que le manuscrit de sa sœur a été refusé par un éditeur méprisant l’intellect féminin, Morgana décide d’aller confronter ce personnage cynique et détestable.

Si ce dernier pense pouvoir confondre la demoiselle à coups de reparties cinglantes et de sourires enjôleurs, il ne sait pas encore à qui il a affaire…

resume

J’ai adoré la série de Rebecca Kean, de la même auteure. Je ne pouvais pas ne pas découvrir ce qu’elle avait écrit d’autre.

J’ai choisi ce roman car c’est une romance qui se déroule au 19ème siècle, et j’adore cette période. C’est dommage que l’auteure ne l’ait pas plus exploité. Le côté société londonienne reste vraiment trop léger à mon goût.

Et comme très souvent, les romances sont plutôt simple, et sans prise de tête. Plutôt prévisible dans leur dénouement. Celui-ci ne déroge pas à la règle. On sait très bien comment ça va se terminer. Pas de surprise dans l’intrigue.

Pourtant, j’ai vraiment apprécié cette lecture. L’auteure a su mettre sa pointe d’humour qui m’avait tant plu dans Rebecca Kean. Les personnages n’ont pas leurs langues dans leurs poches. J’ai ri à plusieurs reprises, et même si cela reste en décalage avec le côté historique, les deux personnages m’ont beaucoup plu. Morgana est une femme indépendante, très protectrice envers ses sœurs, et surtout ne se laisse pas marcher sur les pieds, pourtant elle va découvrir que faire quelques sacrifices pour être heureuse est un moindre mal.

Une romance légère qui m’a fait passer un bon moment de lecture. 

 

Posté par Salhuna à 06:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 août 2016

La chambre des morts, de Franck Thilliez

13898329_10210550714987704_1894934381_o

resume1

Imaginez… Vous roulez en pleine nuit avec votre meilleur ami, tous feux éteints. Devant vous, un champ d’éoliennes désert. Soudain le choc, d’une violence inouïe. Un corps gît près de votre véhicule. À ses côtés, un sac de sport. Dedans, deux millions d’euros, à portée de la main. Que feriez-vous ? Vigo et Sylvain, eux, ont choisi. L’amitié a parfois le goût du sang : désormais le pire de leur cauchemar a un nom… La Bête.

resume

Dans la suite logique de ma découverte de cette série de Franck Thilliez qui met en scène deux personnages récurent, c’est avec ce roman que je devais continuer. Après 2 tomes où l’on découvre Frank Sharko, un personnage détruit moralement, j’ai fait la connaissance de Lucie Hennebelle. Une femme bien mystérieuse.

Brigadier à la police de Lille, Lucie doit jongler entre son travail (trop de paperasse et pas assez de terrain) et sa vie de jeune maman célibataire (des jumelles qui ne lui laisse aucun répit). Jusqu’au jour où en manque d’effectif la voilà propulsé sur une enquête : des meurtres sanglants, des mises en scène glauques, un tueur sombre. Bref, elle va pouvoir réaliser sa passion : essayer de deviner ce que pense le tueur !

Lucie est un personnage mystérieux : elle cache des choses au fond d’un placard. On comprend qu’elle n’a pas dû avoir un passé très heureux. Elle aime tout ce qui est crime sanglant, tueur en série, criminologie… Je suis très intriguée de continuer la série pour en apprendre plus sur elle et découvrir ses sombres secrets.

L’enquête en elle-même est très bien ficelée et très addictive : on se pose beaucoup de question, comme Lucie, pour comprendre les motivations du tueur. Il ne faut pas avoir peur de certaines descriptions particulièrement glauque. Et la fin assez sordide montre à quel point l’auteur n’a pas peur d’aller au plus profond de la noirceur de l’âme humaine. 

Posté par Salhuna à 06:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]