14060460_10210734396619630_1019265128_o

 

resume1

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »

2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?

resume

Après l’avoir vu sur plusieurs chaînes booktube, je voulais trop lire ce roman. Bien sûr, j’aurai attendu la sortie poche, sauf que je suis tombée dessus dans un bac de livre d’occasion. Je ne pouvais pas le laisser là : impossible.

Le roman commence avec cette mère qui a perdu son enfant il y a 22 ans. Kidnappé par son père, et introuvable, la police a depuis longtemps « laissé tomber » le dossier. Mais pas Sophie. Elle veut retrouver sa fille Hortense. Et un jour, elle la croise dans la rue. Elle ne se trompe pas, elle la reconnait même après toutes ces années. Et va tout faire pour la retrouver : elle va la suivre, devenir « son amie » et ré-apprendre à la connaître.

C’est un thriller vraiment très bien maîtrisé, avec du suspense comme jamais. On ne peut pas lâcher ce livre ! Je voulais absolument savoir comment cette mère et cette fille allait se retrouver. On est touché par l’histoire de Sophie, cette femme qui continue de se battre 22 ans après l’enlèvement de sa fille. Elle a perdu tous ses amis, elle ne continue de travailler que pour payer son loyer. Elle vit avec le souvenir de cette petite fille qu’elle a aimé.

Hortense, quand Sophie la retrouve, n’est plus Hortense, mais Emmanuelle. Son père lui a donné un autre nom. Sans comprendre pourquoi, elle est attiré par cette « vieille dame » qui vient tous les jours mangé dans le restaurant où elle travaille. Et sans comprendre pourquoi, elle va s’attacher à elle.

Jusqu’à cette fin ! Cette révélation finale qui nous faire relire les dernières pages pour comprendre ce qu’on a loupé ! Où ? Je n’ai rien vu venir !

Ce qui n’en fait pas un coup de cœur ? Après cette fin très surprenante, il manque quelques explications. L’auteur nous laisse sur ce final incroyable, complètement étonnant, mais voilà, mon esprit peut-être trop curieux en demandait un petit plus, car je me pose quelques questions après ça.

En bref : un thriller génial, à découvrir !!