13339499_1113067618751491_2395315227132489486_n

resume1

Bien avant les événements de La Trilogie des Elfes, les hommes ont investi la forêt des elfes pour y construire leurs églises et y installer leurs villages. En ce temps-là, les nains, les elfes, les humains et autres créatures ne se croisaient jamais. Mais lorsque l’armée des Terres noires a envoyé ses monstres assoiffés de sang sur le domaine des elfes, la guerre fut inévitable.

À l’époque, Lliane était encore une jeune princesse, fille de la reine des elfes. Sa rencontre avec un humain blessé et recueilli par son peuple, va bouleverser l’équilibre de leur monde fragile.

resume

J’ai lu ce roman dans le cadre du challenge du Printemps Elfique. Mais je ne pense pas l’avoir commencé à la bonne période.

Je préfère vous expliquer un peu mon état d’esprit dans lequel je l’ai commencé pour que vous ne voyiez pas mon avis comme négatif alors qu’il ne l’est pas. J’avais très envie de lire ce roman, je savais qu’il avait des avis mitigés, mais qui au contraire m’ont rendu plus curieuse. Sauf que je n’aurai pas dû le commencer alors que j’étais dans une période assez compliquée en terme de temps et besoin de lecture. Je déménageais, j’avais plein de choses à penser, et je pense que ce n’était pas ce qu’il me fallait à ce moment là.

Maintenant, même si je ne l’ai pas lu au bon moment, j’ai apprécié ma lecture. C’est un roman qui se lit lentement. L’auteur a pris son temps de poser le décor. On est plongé dans un univers de fantasy assez « ancienne », avec plus une intrigue de contemplation que d’action. Ce qui fait que j’ai eu l’impression pour les deux premiers tomes, de ne pas avancer dans l’histoire. J’aurai dû faire entre les tomes 1 et 2 la même chose qu’entre les tomes 2 et 3, faire une pause et lire autre chose. Il se passe aussi beaucoup plus de choses dans le tome 3.

A part le « problème » de ce style assez lent, l’univers est magnifique, on se retrouve immergé dans la forêt d’Eliande en compagnie des Elfes et surtout Lliane, mais pas seulement. On découvre d’autres créatures tout aussi intéressantes comme les nains, ou les humains. Mais aussi les monstres des Terres Noires.

En bref : une immersion elfique très agréable.