DSC_0068 

profanation

Cette lecture du « deuxième » tome des enquêtes du département V est une bonne lecture. Je continue la LC autour de cette série de Jussi Adler Olsen, et j’aime beaucoup.

On retrouve les personnages sur l’on a découvert dans le premier tome : Carl et Assad ; Un duo de choc qui me fait rire. Surtout Assad, par son côté je mets les pieds dans le plat et rate l’interrogatoire. C’est vraiment très intéressant de les voir évoluer ensemble, de s’adapter et de « cohabiter ». D’homme à tout faire, il a pris une place importante d’enquêteur au sein de l’équipe du département V.

Je parle bien d’équipe, puisqu’on voit aussi l’apparition d’un troisième personnage, haut en couleur, mais qui a le mérite de mettre du piment dans le trio : Rose. Je me demandais comment l’auteur allait nous la faire accepter, parce qu’au début ce n’était pas gagné. Mais petit à petit c’est un personnage qui m’a beaucoup plu.

Au niveau de l’intrigue, j’ai trouvé que c’était plus long à se mettre en place. L’auteur a posé ses bases de l’histoire, avant de commencer l’enquête. Ce qui m’a paru au début plus long (en plus beaucoup de nom en danois, rue/nom/ville… de quoi se perdre un peu.)... Mais par la suite c’est intéressant de voir le cheminement de l’enquête de Carl et son équipe.

Sans surprise à la fin, mais une bonne lecture. Je me suis attachée aux personnages, je vais donc me procurer la suite pour continuer de lire leurs aventures danoises.