IMG_20150215_085859

Piège pour Cendrillon, de Sébastien Japrisot 

Mon nom est Michèle Isola
J'ai vingt ans
L'histoire que je raconte est l'histoire d'un meurtre
Je suis l'enquêteur
Je suis le témoin
Je suis la victime
Je suis l'assassin
Je suis les quatre ensemble, mais qui suis-je ?

 

Mon avis :

Un vieux roman qui traîne dans ma PAL depuis des années, c’était mon frère qui me l’avait donné suite à une lecture obligatoire au collège ou au lycée, je ne sais plus. Mais je ne l’ai jamais lu. Faut dire que la couverture ne m’emballait pas vraiment, et le résumé, même si il est intriguant, pas plus que ça. Le challenge ABC Thriller-Polar m’a permis de le sortir. Mais au final un avis mitigé.

 C’est l’histoire de Mi, qui se réveille amnésique suite à un accident, un incendie, dans lequel elle a perdu son amie Do. On suit son parcourt pour se souvenir de sa vie, des quinze dernières années de sa vie. Pour cela tout pleins de personnages vont lui raconter sa vie. Mais elle se pose beaucoup de questions : mais si elle n’était pas Mi ? Et si elle était Do ? Comment savoir ?

 Au début, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, à m’attacher à son personnage : c’est toujours difficile pour moi de m’attacher aux personnages amnésiques, vu qu’ils n’ont aucun souvenir. Même si le sujet de l’amnésie me plait toujours beaucoup.

Bref, ici, le style déjà n’a fait pas pour m’aider, je ne sais pas comment l’expliquer, ça été bizarre cette lecture. J’ai eu du mal, mais en même temps à partir d’un tiers environ (un peu moins de la moitié), j’ai été prise de l’envie de savoir qui était Mi vraiment, et qui disait la vérité ? On a pleins d’indices, qui vont dans les deux sens, et du coup j’ai voulu savoir.

 Un roman rapide à lire, une fin vraiment bien, mais un style qui m’a gêné dans ma lecture.