couv69827397

L'assassin royal, Tome 3, de Robin hobb

La nef du crépuscule 

Ravagé, pillé, le royaume des Six-Duchés plie sous le joug de l'envahisseur. Les navires de guerre ne parviennent plus à tenir les pirates rouges en respect. Dans le pays, les dissensions éclatent entre les duchés côtiers, qui doivent supporter les incessantes attaques de l'ennemi, et les duchés intérieurs qui se désintéressent de leur sort. La cour elle-même, où le vieux souverain est manipulé par Royal, n'est plus qu'un théâtre d'intrigues où règnent en maîtres le soupçon, la traîtrise et le mensonge. Aussi le prince Vérité décide-t-il d'entreprendre une quête insensée : aller trouver les anciens, par-delà les montagnes, pour leur rappeler leur serment de venir en aide au royaume dans ses heures les plus sombres...

 

Mon avis :

Je commence tout de suite par dire que j’ai adoré. Cette série devient ma série fantasy préférée. On retrouve tous nos héros au château de Castelcerf. Entre intrigues amoureuses et politiques, la vie de Fitz est loin d’être calme.

La relation que Fitz a avec Molly est tumultueuse. J’ai eu du mal d’ailleurs. Fitz ne pense pas assez à elle, mais trop au roi et à son « travail ». Mais en même temps je trouve Molly très égoïste : elle savait que Fitz était l’homme lige du roi et ne peux pas « être » avec elle.

Il est très proche du roi servant Vérité, malheureusement, Vérité entreprend de partir à la recherche d’un mythe, et laisse le château aux mains de Royal. Celui-là je ne peux pas le supporter (c’est le but de l’auteur vous me direz). Il en profite pour prendre le pouvoir et écarter tous ceux qui sont contre lui, jusqu’à les tuer. Sa façon de faire est tellement « grosse » que même sans preuve on sait que c’est un traitre, mais on ne peut rien dire ni rien faire.

 J’adore la reine Kettricken : elle est forte, mais malheureusement pas assez pour faire face à Royal. J’espère que dans la suite on en apprendra un peu plus sur elle. 

Et j'adore Oeil-de-nuit. Là je ne rajoute rien d'autre, je l'adore :) 

On voit encore plus les effets de l’Art et du Vif. Pour ma part, je ne sais pas lequel est vraiment le plus mauvais ^^ Et oui, l’Art n’est pas que bon et peut faire des ravages, et le Vif n’est pas que mauvais. Ce sont vraiment deux opposés, mais ce sont surtout deux outils qui sont très dangereux. Et puis je ne sais si ça me plairait que quelqu’un (homme ou animal) soit dans ma tête à longueur de journée. Et la fin, en rapport avec l’un des deux, est très « étrange », ça me donne vraiment envie d’en savoir plus sur ces pouvoirs.

Je ne peux pas en dire plus au risque de trop spoiler, mais ce tome m’a fait passer par toutes les émotions possible : joie, tristesse, colère, soulagement, peur… A chaque chapitre de nouvelles choses arrivent et ne laissent aucun instant de répit. 

 

Lu dans le cadre d'un LC, et d'une challenge 

3189274825_1_16_fPsTEQgH