J’ai envie de vous parler d’une série fantasy que j’ai découverte cette année :

Les bannis et les proscrits, de James Clemens.

Cette année j’ai décidé d’élargir mon horizon littéraire, je lis beaucoup de policier/thriller et de classique. J’avoue avoir pas mal de lacune en littérature contemporaine et surtout en fantastique/fantasy. C’est un genre que je ne connais vraiment pas, à part Harry Potter, qui fut ma plus grande découverte fantastique de tous les temps :D

J’ai testé plusieurs auteurs de ce genre, avec la série jeunesse Ewilan de Pierre Botterro, dernièrement avec Martyrs d’Olivier Péru, et L’assassin royal de Robin Hobb ; mais surtout avec cette saga magique qu’est Les bannis et les proscrits de James Clemens.

 Je commence beaucoup de séries, et j’ai des difficultés à les finir, mais cette année, cette saga m’a emporté, et je l’ai fini rapidement. Bon il faut le dire avec 5 tomes, ça va, mais ce sont de bons gros pavés quand même.

 

       couv12422148   couv12625618   couv9168996   

                       couv43331104   couv34351865

 

C’est un univers riche que l’auteur nous conte. Riche en personnages, en paysages, en magie, et en émotion. Il nous raconte l’histoire d’Alasea, un pays envahi par le Seigneur Noir et celle d’une jeune fille, Elena, qui va hériter des pouvoirs magiques anciens pour le détruire, et ainsi faire régner la paix sur ce magnifique pays.

C’est un long voyage qu’elle va entreprendre en compagnie d’amis et d’ennemis qui l’accompagneront tout au long. Elle devra à travers différentes aventures, assez difficiles, retrouver le Seigneur Noir, et le détruire, lui et ses créatures malfaisantes. Ses amis seront là pour la soutenir dans ces épreuves difficiles. Certaines plus difficiles que d’autres, car l’auteur n’a pas peur de sacrifier des personnages pour la cause.

Parlons un peu de ces personnages. L’auteur nous présente une multitude de personnalités différentes, qui au départ, dans ce pays, ne s’entendent pas, mais qui suite aux épreuves, les ont liés. L’amitié et l’amour sont plus forts que les héritages anciens.

Il y en a beaucoup et ils sont tous important car ils ont tous un rôle dans cette guerre contre le Seigneur Noir. On y découvre des sor’ciers (Elena, Joach), des hommes-lige (Er’ril) des mages, des o’gres (Tol’chuk), des nyphais (Nee’lahn), des el’phes (Méric), des si’lura (Fardale et Mogweed)… Je ne  peux pas tous les nommer, mais tous m’ont touchés, émus, attendris, énervés, frustrés, bref, avec chacun d’eux je suis passée par toutes les émotions.

Voilà, je voulais juste vous parler de cette série magique et merveilleuse, qui m’a transporté loin de chez moi, dans un univers fantastique, qui m’a fait passé par toutes les émotions, du rire aux larmes. J’ai eu peur pour les personnages, j’ai eu mal avec eux, et j’ai été soulagé quand ça finissait bien pour eux.

Bref, j'ai adoré cette série.