IMG_20150221_212328

Sidhe T1, de Sandy Williams

La diseuse d'ombre

McKenzie Lewis est différente : non seulement elle voit les faes mais, elle a le pouvoir de retrouver leur trace lorsqu’ils se téléportent. Capacité inestimable pour le roi des faes qui tente d’arrêter les rebelles sanguinaires. Mais lorsque Mac est enlevée par ces derniers, elle se retrouve confrontée à un dilemme : placer sa confiance en Kyol, le maître d’armes du roi qu’elle aime en secret depuis dix ans, ou en Aren, le meneur des rebelles qui tente de lui montrer le véritable visage de la cour…

 

Mon avis :

Cette série me tentait depuis un moment, j’avais le tome 1 dans PAL, mais je ne voulais pas la commencer avant d’avoir les 2 autres tomes. C’est chose faite : et heureusement que j’ai la suite !  Je n’aime pas trop commencer 36 milles série en même temps, mais faut croire que c’est ce que je fais depuis janvier. Celle-ci est une série bit-lit, mais assez fantastique quand même. On ne retrouve pas de vampire, ni de loups garous ni de sorcières ou démons…

Non, ici nous avons affaire aux Faës. Des créatures qui ne sont visibles que par des personnes doué de double-vue. McKenzie en fait partie, en plus elle sait lire les ombres, ce qui fait d’elle une humaine de grande valeur. Les Faës se déplacent de leur monde aux notre par des « fissures » qu’ils créent, ils laissent des ombres derrière eux, le temps de quelques secondes, qui indiquent à ceux/celles qui peuvent les lire d’indiquer où le faë est parti. Imaginer lors d’une guerre entre Faës combien une « nolkin-shom » peut être utile.

McKenzie se retrouve enlevé par les rebelles faës, et delà on rencontre toute une série de personnages « méchants » : Aren, Léna, Kelia, Naito (un humain du côté des rebelles)… Et très franchement, moi je suis pour les méchants ;) Je trouve qu’Aren a plus de charme que Kyol, qui m’a pas mal énervé à la fin, à tout laisser à McKenzie (« la liberté », la fuite avec Aren, Aren…) J’ai l’impression qu’il ne se bat pas pour elle (en même temps il ne l’a jamais fait en 10 ans ^^). Par contre Aren, lui je l’adore, il se bat pour McKenzie. Bon j’ai du mal avec les triangles amoureux, j’aime bien quand la difficulté n’est pas de se décider qui le personnage aime, mais dans autre chose. J’espère que McKenzie a réellement fait son choix à la fin du tome 1, on verra bien.

L’intrigue et la découverte de l’univers m’a beaucoup plu aussi, on se retrouve entrainé dans une guerre entre faës, avec pas mal de combat, et de stratégie pour savoir qui mérite le trône du Royaume. C’est un univers complet que l’auteur nous propose, un monde humain et un monde faë. Des guerres, du sang, de l’amour, du fantastique, de bons personnages…Une bonne découverte de cette série.