13918514_10210558678466786_728237695_o

resume1

Le mariage ? Morgana Charbrey ne veut pas en entendre parler ! Elle préfère son indépendance et les sciences, passion qu’elle dissimule derrière une prétendue maladie, loin des regards courroucés de la bonne société.

Lorsqu’elle apprend que le manuscrit de sa sœur a été refusé par un éditeur méprisant l’intellect féminin, Morgana décide d’aller confronter ce personnage cynique et détestable.

Si ce dernier pense pouvoir confondre la demoiselle à coups de reparties cinglantes et de sourires enjôleurs, il ne sait pas encore à qui il a affaire…

resume

J’ai adoré la série de Rebecca Kean, de la même auteure. Je ne pouvais pas ne pas découvrir ce qu’elle avait écrit d’autre.

J’ai choisi ce roman car c’est une romance qui se déroule au 19ème siècle, et j’adore cette période. C’est dommage que l’auteure ne l’ait pas plus exploité. Le côté société londonienne reste vraiment trop léger à mon goût.

Et comme très souvent, les romances sont plutôt simple, et sans prise de tête. Plutôt prévisible dans leur dénouement. Celui-ci ne déroge pas à la règle. On sait très bien comment ça va se terminer. Pas de surprise dans l’intrigue.

Pourtant, j’ai vraiment apprécié cette lecture. L’auteure a su mettre sa pointe d’humour qui m’avait tant plu dans Rebecca Kean. Les personnages n’ont pas leurs langues dans leurs poches. J’ai ri à plusieurs reprises, et même si cela reste en décalage avec le côté historique, les deux personnages m’ont beaucoup plu. Morgana est une femme indépendante, très protectrice envers ses sœurs, et surtout ne se laisse pas marcher sur les pieds, pourtant elle va découvrir que faire quelques sacrifices pour être heureuse est un moindre mal.

Une romance légère qui m’a fait passer un bon moment de lecture.