IMG_20160529_215731

 

resume1

Célibataire parisienne sans histoires, Yael est loin de se douter qu'il existe des secrets qui mettent en danger ceux qui les découvrent. Le jour où des ombres apparaissent dans ses miroirs pour lui parler codes secrets et sectes millénaires, elle se croit folle ou possédée.

Projetée dans un jeu de piste infernal, pourchassée par des tueurs, Yael se retrouve au cœur d'une lutte ancestrale. Des catacombes de Paris aux gorges hantées de Savoie, jusqu'au New York des milliardaires, la vérité ne doit pas survivre.

Qui n'a jamais rêvé de tout savoir sur l'assassinat de JFK ? Sur le 11 septembre ? Et si l'histoire n'était que manipulation ? Quand le diable s'en mêle, la terreur ne fait que commencer...

resume

J’adore les romans de Maxime Chattam, surtout ses thrillers. Il y a un quelque chose qui me plait à chaque fois, et ça a encore très bien marché avec ce roman.

On se retrouve dans un thriller différent de ce que j’ai déjà pu lire de lui. On n’est plus dans du glauque, du sanglant avec des meurtres violent et des descriptions assez détaillées de ces meurtres. Non ici, on se retrouve dans un roman centré sur la théorie du complot, et qui fait aussi froid dans le dos.

J’ai été embarqué dans cette aventure avec Yaël et Thomas qui vont devoir découvrir ce qu’ils leur arrivent. Surtout Yaël. Un personnage très attachant, qui u jour au lendemain, découvre des ombres dans ses miroirs, des portes qui claquent toutes seules, des ordinateurs qui « parlent/écrivent tout seul »… de quoi devenir parano très rapidement. Mystère, paranoïa, complot… un roman très bien ficelé, qui fait réfléchir et donne à se poser quelques questions sur la sphère géo politique du monde. J’ai trouvé la fin assez surprenante pour terminer le roman sur un avis vraiment positif.

Encore un roman de Maxime Chattam qui m’a plu, et « la suite » m’attend déjà dans ma Pal.