IMG_20160521_155856

 

resume1

En cette année 1831, Mary, une fille de 15 ans entame le tragique récit de sa courte existence : un père brutal, une mère insensible et sévère, en bref, une vie de misère dans la campagne anglaise du Dorset.

Simple et franche, lucide et impitoyable, elle raconte comment, un été, sa vie a basculé lorsqu'on l'a envoyée travailler chez le pasteur Graham, afin de servir et tenir compagnie à son épouse, femme fragile et pleine de douceur.

Elle apprend avec elle la bienveillance, et découvre avec le pasteur les richesses de la lecture et de l'écriture… Mais aussi l'obéissance, l'avilissement et l'humiliation. Finalement, l'apprentissage prodigué ne lui servira qu'à écrire noir sur blanc sa fatale destinée. Et son implacable confession.

resume

 

J’ai vu ce livre passer sur quelques blogs, en ayant des avis différents, certains qui ont aimé et d’autres non. J’étais donc intriguée de voir de quoi il en retournait et j’ai profité d’un challenge pour le lire.

Ce roman est un très court texte, écrit par Mary, une jeune fille qui va se retrouver du jour au lendemain employé dans la maison du pasteur. A partir de ce jour là, sa vie est un cauchemar.

J’ai pu comprendre pourquoi certains n’ont pas aimé, notamment à cause du style qui est particulier (pas de majuscule, une grammaire pas toujours très juste), mais c’est pour se rapprocher au plus près de la narratrice. Pour ma part, même si au début ça m’a un peu dérouté, je m’y suis très vite habituée et je me senti plus proche de Mary. Ca m’a encore plus touché quand on comprend comment elle en est arrivée à l’écrire, et surtout à réussir à écrire.

C’est un texte très poignant avec une fin très triste. Mary n’a pas eu le choix de partir vivre chez le pasteur pour s’occuper de sa femme alors qu’elle aurait préféré continuer de vivre à la ferme, malgré les coups et le dur travail en plein air. Savoir écrire lui a permis de « exorciser » ses démons et de pouvoir enfin se libérer de ce qu’elle a fait.

Je conseille ce petit roman, il se lit très vite et si le style particulier peut au premier abord vous surprendre, cela rend la fin encore plus émouvante.