IMG_20160510_221623

 

resume1

Barbarie

Des jolies petites filles, vêtues de tenues d'apparat, apprêtées pour des noces de sang.

Abomination

Deux femmes, deux mères. À Kaboul, Nahid se bat pour empêcher le mariage de sa fille, dix ans, avec un riche Occidental. À Paris, les enfants de Nicole, ex-agent des services secrets, ont été enlevés. Pour les récupérer, elle doit retrouver un chimiste en fuite, inventeur d'une nouvelle drogue de synthèse.

Affrontement

Il se croit protégé par ses réseaux et sa fortune, par l'impunité qui règne en Afghanistan. Mais il reste encore dans ce pays des policiers déterminés à rendre la justice, comme l'incorruptible chef de la brigade criminelle, le qomaandaan Kandar.

Déflagration

Nicole et Nahid aiguisent leurs armes. Pour triompher, elles mentiront, tortureront et tueront. Car une mère aimante est une lionne qui peut se faire bourreau.

resume

Je remercie les éditions Robert Laffont et NetGalley pour cet ebook

Depuis que cette collection de La Bête Noire a sortie leur premier livre, j’ai pu presque tous les lire, et à chaque fois c’est une réussite. Ce roman est encore une fois un très bon de la collection.

J’avais peur au début qu’on se retrouve dans un roman trop « thriller politique », mais en fin de compte, bien que l’on soit obligé de nous expliquer un peu la situation géo-politique de l’Afghanistan, on ne rentre pas dans des descriptions trop longues pour des lecteurs qui ne sont pas très à jour dans les situations du pays.

Ce roman se sépare en deux intrigues, une en Afghanistan qui m’a beaucoup plu. Le qomaandaan Kandar retrouve des jeunes filles de 10 ans tués, habillées dans des robes d’apparat. Il a pour mission de retrouver le tueur, malgré les obstacles qu’il rencontre avec son équipe car il s’avère que la corruption mène le pays, et qu’ils sont la cible des ministres pour ne pas découvrir la vérité.

Et de l’autre côté, on a une intrigue en France, avec Nicole, qui est une « retraitée » des services secrets. Elle est kidnappé par le chef des chefs de la mafia pour retrouver un homme qui travaille avec le concurrent direct de ce chef, et qui pourrait faire la faillite de ce cartel de drogue. J’ai été beaucoup moins attirée par ces passages.

On sait qu’à un moment donné les deux intrigues vont se lier, et malgré l’envie de savoir comment, il m’a manqué quelque chose pour être vraiment plus captivée. J’ai trouvé quelques facilités dans les découvertes et la façon de résoudre les interrogations, ce qui est dommage. Mais ça ne dérange en rien la lecture de ce roman que j’ai vraiment apprécié, surtout grâce aux personnages de Kandar et son équipe qui veulent découvrir la vérité coûte que coûte.  Une très bonne lecture pour ce roman.