6157_1058143687577218_4236208155502358012_n

 

resume1

Yvan Sauvage, expert en art et commissaire priseur, met fortuitement la main sur un itinéraire crypté conduisant à un dépôt royal. Il se lance alors, en compagnie de Marion, une jeune étudiante à la Sorbonne, dans la résolution d’une énigme qui leur fera encourir les plus grands périls. Un jeu de pistes érudit qui se transforme en périple hallucinant, où l’horreur le dispute au merveilleux.

Lorsque son professeur de l’École du Louvre décède, Yvan Sauvage se retrouve légataire d’un secret prodigieux : le vieil homme était sur le point de déchiffrer un code menant à l’un des trésors les mieux gardés du règne de François Ier. Yvan n’a alors de cesse de résoudre l’énigme. Marion entre dans son jeu, et le duo se lance avec une énergie farouche dans le décryptage des messages codés que recèlent les châteaux, statuaires et monuments édifiés par les architectes de l’époque, dont Léonard de Vinci. Puis ils explorent des itinéraires dont la cartographie occulte et étonnamment précise de la Renaissance a fixé le tracé.

Tout à leur quête, les deux jeunes gens sont inconscients du danger qui les guette, tandis qu’un homme épie leurs moindres faits et gestes sous les ordres d’un mystérieux commanditaire. La recherche érudite et la résolution du code Salamandre pourraient bien déclencher une traque sanguinaire…

resume

J’aime beaucoup ces romans où l’on a une intrigue qui tourne autour de signes, de secrets, de codes, et ce roman, écrit par un auteur français m’a vraiment bien plu.

Yvan, un homme qui se retrouve à vivre en célibataire, dans une chambre de bonne qui appartient à un ami. Un homme qui a vécu une séparation, qui se retrouve seul, et qui va se retrouver en possession de documents importants qui révèlent un début de recherche sur un secret intriguant quant à l’Histoire.

Et dans ces recherches il va faire la rencontre d’une de ses élèves : Marion. Une jeune femme qui a perdu ses parents et vit chez sa tante. Comme Yvan, c’est une jeune femme seule. Et tous les deux vont « se trouver » en tant que partenaire d’énigme, de collègue.

J’ai apprécié ce roman : partir à la recherche de la solution de cette énigme, suivre les deux personnages dans leur enquête, mais surtout avoir « peur » pour eux. On sait que leur avancée est dangereuse, ils sont suivis, épiés, et malgré les informations importantes qu’ils récoltent, on a toujours cette petite tension : que va-t-il leur arriver ?

J’ai trouvé toutes ces informations très intéressantes sur le château de Chambord, sur les différents codes et découvertes que l’auteur nous met en place dans l’intrigue, et quand on sait que (presque) tous ces codes sont réels, moi ça me plait encore davantage.

En bref, un roman qui m’a bien plu, qui se lit assez rapidement, et pour lequel je me suis attachée au duo de personnages.