THILLIEZ

 

J’ai découvert l’auteur l’année dernière avec ces « one-shot » et j’avais beaucoup aimé. Et avec tous ce que j’entendais de bien sur sa série de Frank Sharko et Lucie Hennebelle, j’avais vraiment envie de les lire. C’est chose faite en lisant ce premier tome.

C’est un thriller qui tient en haleine. Avec ce roman je n’ai pas vu les pages se tourner. Déjà dès le début on est plongé en pleine autopsie, avec détails à l’appui. On rentre direct dans le vif du sujet sans nous épargner des descriptions, ni des scènes de crimes.

On fait la rencontre de Frank Sharko, un homme détruit depuis la disparition de sa femme dont il n’a aucune nouvelle depuis 6 mois, suite à son enlèvement. Que s’est-il passé ? Ca c’est une question qui taraude Sharko, mais il doit continuer de vivre, et de travailler.

On le retrouve donc dans une enquête de meurtres assez sombre, une femme est torturée, tuée et mise en scène de façon assez glauque. Le meurtrier veut faire passer un message : mais lequel ? Surtout que les meurtres ne s’arrêtent pas. Frank Sharko et son équipe doivent l’arrêter à tout prix.

Tout le long du roman je me faisais des hypothèses, et puis quelques pages plus loin, j’en faisais d’autres. Bref, je voulais savoir, je tournais les pages avidement pour avoir le fin mot de l’histoire. 

Franck Thilliez a su m’emporter dans son intrigue, avec ses personnages. Son style est captivant, j’ai eu du mal à le lâcher pour aller travailler ou pour dormir. Je suis contente d’avoir pris l’intégrale et d’avoir déjà la suite des aventures de Frank Sharko dans ma bibliothèque.