msqkfdv

J’ai reçu ce livre suite au concours que l’auteur organisait en Décembre. Je suis son compte instagram et du coup son roman m’interpellait. J’ai tenté ma chance, et j’ai été tiré au sort. C’est donc avec plaisir que j’ai lu ce livre.

Ce roman commence sur un dialogue assez étrange mais qui nous fait rentrer direct dans la personnalité de deux personnages : Guillobert et Dumoulin. On voit tout de suite que l’on n’aura pas affaire à des flics basiques, mais à des personnages intelligents, qui ont de la répartie, et savent manier l’humour juste comme il faut.

Je peux dire que cette lecture fut une agréable découverte. Tant au niveau des personnages, qui sont comme je l’ai dit au dessus, atypiques pour des flics, que tant au niveau de l’intrigue qui est très intéressante. Guillobert et Dumoulin et l’équipe, devront enquêter sur un meurtre assez étrange : la femme du Ministre de la Défense vient d’être abattue en pleine rue. Ainsi que sur une histoire de lettres anonymes en latin que reçoit une ancienne prostituée.

Malgré certaines difficultés à suivre les explications/descriptions politiques et sociales de notre société (mais ça, c’est plus de ma faute qu’autre chose car je n’y comprends pas toujours grand-chose en politique…) et plus particulièrement sur la Guerre d’Algérie, j’ai trouvé que les enquêtes étaient très bien menés.

Je ne comprenais pas le titre au début puisqu’il n’y avait aucun Raphaël au début de l’histoire, mais quand tout commence à s’imbriquer, je trouve que l’auteur a su mener son intrigue jusqu’au bout et a réussit à me surprendre.

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman policier qui m’a vraiment bien plu.