IMG_20151025_121655

L'exil dans anges, de Gilles Legardinier 

CaptureK

 

l'exil des anges

CaptureC

 

On connait tous Gilles Legardinier pour sa série avec des couvertures de chat. Des romans touchants, girly, drôle… mais on le connait moins pour ses thrillers. J’avais lu Nous étions les hommes, qui est un thriller qui m’avait beaucoup plu. Alors j’ai retenté avec L’exil des anges.

L’intrigue est très sympa : une réflexion sur la vie après la mort avec un côté scientifique qui m’a bien plu. J’aime beaucoup lire des choses sur ce sujet, mais ici il m’a manqué une certaines profondeurs. Le thème ne sert pas vraiment comme point important, mais est juste une toile de fond. Voilà 3 jeunes qui sont poursuivi par les forces armés du gouvernement : CIA, NSA, car suite à un rêve commun, ils ont fait des découvertes sur une expérience qui a eu lieu 20 ans plus tôt.  Ils seraient la réincarnation de ces scientifiques 20 ans plus tôt. C’est un concept/un idée/une croyance qui m’intéresse beaucoup, et d coup je trouve dommage que l’auteur n’a pas été plus loin dans son développement.

Les personnages sont attachants. Ils ne se connaissent pas, viennent de pays différents, mais on quelques choses en commun : un rêve. Ils vont se retrouver tous les trois en Ecosse, et ensuite une course poursuite va les amener à devoir comprendre ce qu’il leur arrive. J’ai beaucoup aimé le personnage de Valéria. Et celui de Peter, dont je ne pensais pas qu’il serait celui qu’il découvre être. Je ne peux pas trop en dire sur chacun d’eux, sans dévoiler l’intrigue. Stephan a un grand cœur, et le geste qu’il fait à la fin, bien que sans être original dans cette histoire, est touchant. Comme quoi, ce n’est pas parce que les personnages étaient « reliés » à eux d’une certaines manière, qu’ils le sont encore 20 ans plus tard. La personnalité des jeunes ne change pas et ça m’a plu.

En bref : un thriller sympathique, qui m’a bien plu, avec des personnages attachants, mais qui aurait pu aller plus loin dans ce côté scientifique et vie après la mort. 

 

J'ai lu ce livre en Lecture commune avec Stéphanie du Passion-des-livres : n'hésitez pas à aller voir sa chronique pour ce livre :)