IMG_20151013_212938

Miséricorde, de Jussi Adler-Olsen

CaptureK

miséricorde 

CaptureC

Lu dans le cadre d’une Lecture commune sur Livraddict. J’avais ce livre depuis longtemps dans ma Pal, c’était l’occasion de le lire.

Ce roman fut une très bonne découverte. On reste sur un schéma classique au niveau de l’enquête. Une femme a disparu il y a 5 ans, dossier classé. Mais voilà que le gouvernement ouvre un nouveau département de police : le département V. Qui dirigera ces enquêtes classées non résolues ? Carl Morck, un personnage qui ne peut pas être viré, mais que l’on ne veut plus à la criminelle ^^ On lui donne un « bureau » au sous sol, et un paquet de dossier.

L’enquête en elle-même et la mise en place des personnages/du département n’a rien d’original. Ce sont des choses que j’ai déjà lu. D’ailleurs je trouve qu’on a les réponses un peu tôt dans le roman. On ne se pose pas tellement de questions. Mais en même temps ce n’est pas ennuyeux, simplement parce que l’auteur met en avant les personnages.

Le plus dans ce roman ce sont eux : Carl Morck et Hafez el Assad. Un duo vraiment très intéressant et très drôle. Carl est un personnage grognon, qui aime se plaindre, qui ne veut pas travailler. J’ai adoré ce côté grognon. On veut le cacher sous couvert d’un nouveau département ? Très bien, mais faut pas lui demander de résoudre les affaires. Et puis zut, il lui faut un « homme à tout faire », ce n’est pas lui qui va faire le ménage quand même, ou le conduire partout où il a besoin d’aller !

Alors voici qu’arrive Assad, un syrien, qui va s’intéresser de très près à l’enquête de Merete Lyyngaard. Cet homme m’a beaucoup fait rire, car en plus « d’obliger » Carl à travailler (on ne peut pas faire semblant quand un autre homme partage son bureau ^^), il est très drôle, fait pas mal de gaffes, et a une approche de l’enquête et de la vie en générale assez atypique qui m’a beaucoup plu.

C’est un duo qui je pense va s’installer au fur et à mesure des tomes est vraiment le « truc » de la série. Je verrai ça lors de la lecture du tome 2.