IMG_20150920_072938

La promesse des ténèbres, de Maxime Chattam 

CaptureK

promesse des ténèbres

CaptureC

Depuis ma découverte l’année dernière de Maxime Chattam, vous savez mon amour pour sa plume. A chaque roman j’en découvre un peu plus, et je peux vous dire que celui-ci est encore à la hauteur.

Ce roman est la (le ?) prequelle de la Trilogie du Mal. Trilogie finie depuis un moment, et j’avais acheté ce livre juste après car je voulais absolument savoir ce qui était arrivé au mari d’Annabel. Oui, mais voilà, comme beaucoup d’autres romans, une fois atterri dans ma Pal, il y est resté. Mais pourquoi ? Pourquoi, alors que tout le monde m’a dit qu’il était trop bien ? Que tout le monde me le conseillais ? Allez savoir ! Il a fallu attendre le challenge Déstockage de Pal pour que Maya me le sorte enfin de ma Pal. Et je l’en remercie !

Comme chaque roman de cet auteur, dès le début, on est plongé dans l’horreur et la noirceur de l’humanité. Ici, le thème est la pornographie underground, violente, horrible, mortelle, écœurante… Le sexe et la jouissance à n’importe quel prix. C’est glauque, mais l’auteur m’a fasciné : comment arrive-t-il a nous plongé dans un roman comme celui-ci, dans lequel on veut en apprendre plus, dans lequel les pages se tournent toutes seules ? J’ai été prise dans cette enquête, je voulais à tout prix découvrir La Tribu, et surtout découvrir ce qui était arrivé à Brady.

Brady, le mari d’Annabel, qui dans la Trilogie du Mal on apprend sa disparition. Comment se journaliste s’est retrouvé au cœur de cette enquête ? Pourquoi cherche-t-il à aller jusqu’au bout, au risque de perdre sa femme ? J’ai vraiment apprécié en apprendre plus sur ce personnage.

Et la fin ? Au jour des révélations de cette prequelle, je n’ai qu’une envie, relire In Ténébris, le deuxième tome de la Trilogie du mal, dans lequel on retrouve Annabel. Et voir les liens, et détails que je n’aurai pas vu sans cette lecture. 

 

THEMESEPT_NOV