IMG_20150727_133116

Yeruldelgger, de Ian Manook 

Yeruldelgger, commissaire à la crim’ d’Oulan Bator, est appelé dans les steppes alors qu’il enquêtait sur le meurtre sauvage de trois chinois. Là-bas il découvre le corps d’une fillette, un crime qui le ramène directement vers son propre drame personnel, l’assassinat de sa fille cadette quelques années plus tôt. Au fil de son enquête Yeruldelgger et son équipe vont découvrir que les deux affaires pourraient être liées…

 

Mon avis :

J’ai trouvé ce livre dans un vide grenier après avoir lu un avis très positif dessus : je ne pouvais que le prendre. Et j’ai profité d’une LC pour le lire.

Au départ j’ai eu du mal à rentrer dans l’intrigue, mais en même temps l’intrigue est intéressante, donc ensuite j’ai bien accroché.  On fait connaissance avec un commissaire brisé, dont la perte de sa fille 5 ans plus tôt rend brutal, vengeur, et prêt à tout pour sauver son ainée.

Deux enquêtes se font en parallèle mais on voit tout de suite que les liens vont se faire au fur et à mesure. Pas de grosse surprise au niveau de l’intrigue, mais une histoire qui m’a plu.

Des personnages attachants : Yeruldelgger m’a beaucoup plu, et les personnages féminins sont très présents, et ont un rôle important (sa collègue, sa fille, la légiste, et même la prostituée…) pour Yeruldelgger. Sa quête de vengeance va nous faire parcourir un pays que je ne connaissais pas encore, rempli de traditions, de petites choses importantes, et de magnifiques paysages.

Alors même si au début j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, ça n’a pas duré bien longtemps. 200 pages et ensuite je n’ai pas réussi à lâcher ce livre, et je l’ai dévoré dans la journée (l’avantage des vacances : pouvoir lire sans s’arrêter un livre qui nous plait) 

406858ABC2015thrillerpolicier