IMG_20150729_103443

Le noir est ma couleur, tome 2, d'Olivier Gay

La menace

Alexandre a beau aimer se battre, il ne se souvient pas comment il s'est retrouvé sur ce lit d'hôpital, ni qui est cette Manon qui l'obsède. Effrayée par ses nouveaux pouvoirs, Manon ignore comment les cacher à ses parents, les apprivoiser... et éviter Alexandre. Quand les Ombres passent à l'attaque et qu'un nouvel élève arrive au lycée, la menace se précise. Manon et Alexandre se rapprocheront-ils ou s'éloigneront-ils ?
Deux destins liés malgré les apparences...

 

Mon avis :

Je n’ai pas pu m’empêcher d’acheter et de lire la suite de cette série. Et si j’avais eu le tome 3, je pense que j’aurai enchaîné. Ca se lit vraiment très bien, c’est rapide (une soirée seulement pour le lire), je n’ai pas vu les pages défilés, c’est parfait entre deux « grosses lectures ».

J’apprécie de plus en plus les personnages. Manon qui s’affirme, ne se laisse pas marcher sur les pieds, et découvrent ses « nouveaux pouvoirs ». Elle doit apprendre à « les contrôler » et à « les cacher » : pas facile quand on a un père qui traque ce genre de pouvoirs. Elle doit faire face en même temps aux histoires de lycée : amours, amitié, cours… elle a une vie chargée et elle s’en sort vraiment très bien.

Alexandre, lui, doit faire face une deuxième fois aux révélations de Manon. Et j’avoue pour quelqu’un qui est au courant de rien, il le prend plutôt bien. Surtout après ce qu’il s’est passé dans le premier tome. Il a toujours un caractère de leader, mais est toujours attachant.

Une série à lire, à découvrir, à dévorer. C’est rapide à lire, addictif, original, et le style de l’auteur est toujours aussi plaisant à lire.