IMG_20150617_221427

Des fauves et des hommes, de Patrick Graham

Alabama, 1931. La Grande Dépression et les tempêtes de poussière se sont abattues sur le sud des États-Unis, poussant les investisseurs à la ruine et jetant des milliers de familles sur les routes. Tandis que l’économie s’effondre et que des campements de réfugiés fleurissent au bord des routes, un directeur de banque est abattu par Sidney Clifford, un métayer noir. Celui-ci a tout perdu et il emporte avec lui les documents compromettants que sa victime devait remettre à la Mafia. Embarqués malgré eux dans un road-movie sanglant à travers les États-Unis ravagés par la crise, Carson, adolescente rescapée du massacre de sa famille, et Sidney Clifford vont lutter pour leur vie et livrer sans le savoir une lutte sans merci contre les banques et les hommes corrompus de Washington. À mesure que la rumeur de leurs exploits se répand et que leur légende grandit dans les journaux, ils vont croiser des destins merveilleux et misérables, des vies qui se font et se défont, des fauves et des hommes.

 

Mon avis :

C’est un livre qui m’avait été choisi pour le challenge LDPA, par Biblio87. J’en avais entendu que du bien de mon grand père, qui me l’avait donné, et des bloggeuses qui ont eu des coups de cœur.

C’est un très très bon livre ! Je n’irai pas jusqu’au coup de cœur, mais j’ai vraiment aimé ce roman !

J’ai tout de suite eu de la sympathie pour Carson. Cette jeune fille qui se retrouve seule après le massacre de sa famille par la mafia. Tout ça parce que Sid, qui a tué un banquier, fuit et se cache chez eux. Dans ce genre d’intrigue, je ne suis pas doué pour les résumés, il se passe plein de choses, ça bouge tout le temps. On n’a pas le temps de s’ennuyer. D’un côté on a donc Sid et Carson qui fuient. D’un autre ont a la mafia, et Strickland qui les suivent. Et encore d’un autre on a la journaliste, Anna, qui les recherche aussi mais pour les aider.

Comme je le disais, on ne s’ennuie pas dans ce roman. Il est très bien rythmé, les chapitres sont cours, et même si pour moi le dénouement a été prévisible, on tourne les pages jusqu’au bout !

Je ne connaissais pas cet auteur, je n’avais encore rien lu de lui, mais maintenant, je sais que je lirai d’autres romans de lui. 

challenge3 406858ABC2015thrillerpolicier