IMG_20150602_085617

In the end, de Demitria Lunetta 

Trois mois se sont écoulés depuis qu'Amy s'est échappée de New Hope. Depuis qu'elle a vu Baby ou Kay ou Ray pour la dernière fois. Elle survit seule, comme elle le faisait avant d'être "sauvée" et emmenée dans ce qu'elle croyait être un endroit sûr. Même alors qu'elle recherche de nouvelles provisions, la voix de son ancienne camarade Kay retentit grâce à l'oreillette qu'elle possède depuis son départ. Et, d'un ton désespérée, Kay lui murmure quatre mots, qu'Amy espérait ne jamais entendre : Dr. Reynolds détient Baby. Une course contre la montre démarre, car Baby est en grand danger, sa vie est menacée par le docteur qui a aidé à la fin du monde. Pour sauver la vie de Baby, Amy va devoir se rendre jusqu'à Fort Black, une ancienne prison transformée en une colonie de survivants où elle devra trouver Ken - le frère de Kay - car il détient la solution pour la survie de Baby. Mais avant qu'elle puisse faire quoi que ce soit, elle devra survivre dans le plus sombre des endroits. Le moindre faux pas coûterait non seulement la vie de Baby et d'Amy mais menacerait également la survie des gens dans le Monde d'Après.

 

Mon avis : Attention spoiler /!\

 On retrouve Amy hors de New Hope, à survivre à l’Après. Elle a quitté « la sécurité » de New Hope, pour vivre hors de cette communauté « parfaite ». Mais surtout pour sa propre survie. Les monstres ne sont pas tous à l’extérieur.

Et puis quand 3 mois après son évasion, on la contacte pour lui apprendre que Baby, sa sœur, est en danger à New Hope, elle tente de tout faire pour la sauver. Quitte à risquer sa vie dans une autre communauté pour retrouver Ken, un chercheur qui pourrait l’aider. Il se trouve à Fort Black, une autre communauté, qui a appris à vivre (survivre) dans la peur et la violence (tout le contraire de New Hope). Je trouve cette société beaucoup plus réaliste que New Hope, même si elle est beaucoup plus violente, et destructrice. Le côté survivant est beaucoup plus marqué, et j’ai trouvé cette réaction beaucoup plus naturel que la « sécurité » de New Hope. Au moins on sait à quoi s’attendre à Fort Black : peur, violence, mort, mais tout est dit, pas de secret.

Amy m’a encore une fois bien plu : elle a une faculté d’adaptation qui m’impressionne. Elle sait comment réagir face aux situations qui lui arrivent. Elle sait prendre des décisions quand c’est nécessaire. Et ne se laisse pas monter sur les pieds. Elle sait ce qu’elle veut, et fait tout pour y arriver.

On découvre de nouveaux personnages, comme Jacks. Direct il m’a plu (plus que Rice). Il protège réellement Amy, et fait tout ce qui est en son pouvoir pour sa sécurité.

Le retour à New Hope et le « dénouement » est rapide je trouve. C’est presque trop facile d’éliminer le docteur Reynolds. Il m’a presque manqué une scène de combat ou quelque chose dans ce goût là. Mais ce n’est qu’un détail.

En bref : une super saga, en deux tomes (pas besoin de plus) qui m’a énormément plu !