IMG_20150511_102143

Le protectorat de l'ombrelle, tome 3, de Gail Carriger 

Sans honte

Miss Alexia Tarabotti, devenue Lady Alexia Woolsey, se retrouve dans une situation délicate. C’est LE scandale de la saison. Elle doit s’enfuir en Italie, à la recherche de réponses. 
Une histoire de vampires, de loups-garous et d’imprévus…

 

Mon avis :

Bien parti dans ma lancée, je continue en LC cette série qui me plait beaucoup. On y retrouve l’humour et l’univers steampunk que j’adore. L’auteur arrive à mettre ses personnages dans des situations qui me font rire en même temps qu’elles sont « atroces ». Alexia se retrouve « sans protection » de la meute de Woolsey, abandonné chez sa mère et sous les feux d’un scandale : elle attend un enfant d’un loup garou ! C’est impossible ! Les loups garous ne peuvent pas se reproduire. Mais de qui est-il alors ? Obligé de quitter Londres pour découvrir le comment du pourquoi et prouver à son mari que c’est bien son enfant, elle part en Italie avec notamment Mme Lefoux (que je continue d’apprécier beaucoup). Elles se retrouvent dans des situations assez compliqué : Mme Lefoux en robe et jupons ?!? Ou Alexia et ses dessous exposés à toute la France dans un Ornithoptère ! Sans parler des vampires et de leurs drones qui les poursuivent, ou des Templiers, et d’un loup garou ivre !

 

Encore une fois j’ai passé un très bon moment de lecture avec cette suite.