IMG_20150427_131611

In the After, de Demitria Lunetta 

Ils entendent le plus léger des bruits de pas…
Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs…
Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle !

Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo… Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d’où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroît dramatiquement en quelques jours à peine. À l’abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper… mais pour combien de temps ?

Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu’elles survivent en autarcie, quand d’autres survivants commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé… mais il ne fait que commencer !

 

Mon avis :

J’ai dévoré ce livre en une journée ! J’ai complètement été happé par ce qui arrivait à Amy.

/!\ Attention risque de Spoiler

Le début m’a un peu surprise, j’avoue j’ai trouvé ça trop gros. Amy arrive en très peu de temps (quelques jours) à se faire à l’idée que ses parents sont morts, que c’est la fin du monde, qu’il va falloir ne plus faire de bruit… Mais enfin de compte, dès l’arrivée de Baby, cette petite fille qui a aussi survécu à l’attaque des « Aliens », j’ai été prise dans l’histoire.

Elles vont apprendre ensemble à survivre dans « L’Après », et leur façon de faire est juste incroyable. Elles communiquent et vivent dans un monde de silence total. J’ai juste adoré voir ces deux personnages devenir aux final plus qu’un. Elles se complètent, partagent tous. Elles ne peuvent pas vivre l’une sans l’autre. C’est juste incroyable leur complicité.

Ensuite avec la deuxième partie sont arrivées les questions plus importantes. Qui sont vraiment les Aliens ? D’où viennent-ils ? Et puis sur New Hope ? Qu’est-ce que c’est que cette communauté ? D’ailleurs, je n’ai pas adhéré à leur « façon de vivre », comme Amy, je me posais beaucoup de questions sur eux, et puis quand j’ai eu les réponses, j’ai compris pourquoi je n’étais pas à l’aise avec cette « ville ».

J’ai hâte de lire la suite avec cette fin, je sais ce qu’il me reste à faire ;)