couv2202917

Les Misérables, tome 3 , de Victor Hugo 

Marius

Le destin de Jean Valjean, forçat échappé du bagne, est bouleversé par sa rencontre avec Fantine. Mourante et sans le sou, celle-ci lui demande de prendre soin de Cosette, sa fille confiée aux Thénardier. Ce couple d’aubergistes, malhonnête et sans scrupules, exploitent la fillette jusqu’à ce que Jean Valjean tienne sa promesse et l’adopte. Cosette devient alors sa raison de vivre. Mais son passé le rattrape et l’inspecteur Javert le traque…

 

Mon avis :

 Entre le tome 2 et le tome 3 il y a eu presque 6 mois de passé. Je ne devrais pas laisser passer autant de temps entre chaque tome. Pas parce que j’ai oublié ce qu’il s’était passé, non, mais parce que je me rends compte que j’aime le style de Hugo, et que je ne devrais pas faire trainer un livre qui me plait.

Il se lit tout seul. A part quelques moment, je dirais, les parties historique surtout, celle qui ne sont pas concentrées sur l’action ou l’intrigue, sont plus lente à lire. Il faut assimiler beaucoup de chose. Mais c’est un réel plaisir que de lire du Hugo.

Dans celui-ci on découvre un nouveau personnage. On ne parle plus de Jean Valjean, ni de Cosette. C’est au tour de Marius de faire son apparition. On apprend à la connaitre, sa vie, comment il en arrive à habiter dans le même appartement que Les Thénardiers… J’ai bien aimé ce personnage. Je me demande ce qu’il va se passer dans les prochains tomes pour lui.

Bref, encore une fois une très bonne lecture, et je ne laisserai pas 6 mois avant de lire le prochain ! 

THEME-MARSAVRILMAI