IMG_20150407_160921

Le protectorat de l'ombrelle, Tome 2, de Gail Carriger 

Sans Forme 

Miss Alexia Tarabotti est devenue Lady Alexia Woolsey. Un jour qu'elle se réveille de sa sieste, s'attendant à trouver son époux gentiment endormi à ses côtés comme tout loup-garou qui se respecte, elle le découvre hurlant à s'en faire exploser les poumons. Puis il disparaît sans explication... laissant Alexia seule, aux prises avec un régiment de soldats non-humains, une pléthore de fantômes exorcisés, et une reine Victoria qui n'est point amusée du tout. Mais Alexia est toujours armée de sa fidèle ombrelle et des dernières tendances de la mode, sans oublier un arsenal de civilités cinglantes. Et même quand ses investigations pour retrouver son incontrôlable mari la conduisent en Écosse, le repère des gilets les plus laids du monde, elle est prête !

 

Mon avis :

 Ravi de cette lecture. J’ai retrouvé avec bonheur les personnages du premier tome. Alexia est toujours aussi drôle, et son caractère toujours aussi trempé ! Je ne voudrais pas l’avoir du mauvais côté ! Et Lord Maccon, cet Alpha, laisse sa femme gérer la maison d’une main de maître. J’avoue que j’ai hâte de lire la suite pour voir comment ils vont faire face aux derniers événements !

Le personnage d’Ivy aussi est juste trop marrant, elle me fait rire cette femme. Elle est tellement à côté de ces pompes ! Et j’aimerai trop voir ces chapeaux en vrai. Ils doivent être trop rigolos. Son histoire d’amour avec le valet de Lord Maccon est trop mignonne.

 Un autre personnage qui m’a beaucoup plu, et pour lequel j’espère que l’on reverra dans les prochains tomes : Madame Lefoux.  Son allure, ses façons de faire et d’être… j’aimerai beaucoup voir comment son personnage va évoluer… (C’est une gentille ou pas ?...)

Enfin l’intrigue : intéressante. Comment les surnaturels vont-ils se sortirent de la crise dans laquelle ils sont ? Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi sont-ils tout d’un coup « humanisés » ? Maladie ? Arme ? Des questions, des inventions, des artefacts égyptiens, des loups-garous écossais, un château… Bref, un très bon moment de lecture.