IMG_20150314_193811

Les 100, tome 1, de Kass Morgan 

Personne n'a posé le pied sur Terre depuis des siècles... jusqu'à aujourd'hui. 

Depuis qu'une guerre nucléaire a ravagé la planète, l'humanité s'est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd'hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro... ou de mourir dès leur arrivée.
Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d'elle, cette fille qu'il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et soeurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manoeuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre.
Face à un monde hostile ou chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n'ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l'humanité.

 

Mon avis :

 Je l’ai dévoré ce livre. J’ai eu peur qu’il ressemble à Mission nouvelle terre, de Amy Kathleen Ryan pour lequel j’ai eu beaucoup de mal à accrocher (surtout les personnages), mais ici, pas du tout !

Le Chancelier de la Colonie (une navette spatiale) a décidé d’envoyer 100 jeunes adolescents sur Terre, pour pouvoir savoir si elle est habitable avec le Cataclysme d’il y a 300 ans. 100 jeunes qui ont commis des crimes, et qui ont une « chance » de survivre sur Terre (sinon à leur 18 ans, c’est la peine de mort^^). C’est vraiment une histoire qui est intéressante : sur la navette, ils ont tout le confort (matériel, modernité…), malgré des différences sociale comme tout les « mondes », ils sont soumis à des lois strictes pour pouvoir continuer à vivre dans la Colonie. Oui, mais voilà, une fois sur Terre, ils doivent se débrouiller : vivre à la belle étoile, chasser pour se nourrir, se soigner avec le strict minimum, vivre en communauté… Un retour aux sources. Peut-être ce côté de l’histoire aurait dû être plus développé, voir vraiment comment les jeunes se débrouillent. Ici on a plus l’histoire de chaque jeunes, leur passé, pourquoi ils font partit des 100, leur liens entre eux. Clarke est un personnage qui m’a tout de suite plu, une jeune fille qui s’est retrouvé en prison pour trahison, simplement parce qu’elle ne voulait pas condamner ses parents. Comme Wells, le fils du Chancelier. Ou encore Bellamy qui agit pour sa sœur. J’ai hâte de connaitre la suite et de savoir ce qui va arriver aux 100 après la fin que l’auteur nous donne. 

 

Lecture commune avec  : In the dark book et Nelcie