couv68442997

L'appel du coucou, de Robert Galbraith 

Une nuit d'hiver, dans un quartier chic de Londres, le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée. Suicide. Affaire classée. Jusqu'au jour où l'avocat John Briscow, frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike.
Strike est au bout du rouleau : ex-lieutenant dans l'armée, il a perdu une jambe en Afghanistan, sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée un naufrage. Aidé par une jeune recrue intérimaire virtuose de l'Internet, Strike est chargé d'enquêter sur la mort de Lula.
De boîtes de nuit branchées en hôtels pour rock-stars assaillies par les paparazzi, en passant par un centre de désintoxication et le manoir où se meurt la mère adoptive de Lula, Strike va passer de l'autre côté du miroir glamour de la mode, dont les reflets chatoyants dissimulent un gouffre de secrets, de trahisons, de manoeuvres inspirées par la vengeance.

 

Mon avis :

J’attendais sa sortie poche depuis sa sortie VF ! J’ai patienté et je n’ai pas craqué ! Maintenant il va me falloir attendre la sortie poche de son dernier roman, et aïe, ça va être dur !

Je pense que malheureusement, je ne suis pas objective ! On sait tous que l’auteur de ce roman est J. K. Rowling. Et, fin voilà quoi, Rowling ! Je ne vais pas vous expliquer pourquoi hein ?! Ajouter à cela, un roman policier. Voilà, rien que ça, je ne pouvais pas ne pas aimer.

Ce roman policier me fait penser un peu au premier roman policier que j’ai pu lire du style Agatha Christie, ou même Conon Doyle (peut-être que je pousse la comparaison un peu loin, mais c’est mon sentiment par rapport à mes lectures de ces auteurs) : un détective privée, avec un vécu pas forcément agréable, enquête sur un suicide d’une top modèle, dont les conclusions de l’enquête policière ne convainc pas le frère de Lula, la victime. On y découvre le déroulement de l’enquête de Cormoran Strike, ses recherches d’indices, sa façon de faire coïncider les éléments, de les assembler et de former les conclusions.

Le style de Rowling, sa façon d’écrire m’a plongé dans l’enquête. J’étais un peu comme l’assistante de Cormoran, à chercher et à assembler les pièces du puzzle et à déduire. Je peux dire que Rowling m’a fait tourner en bourrique. Qui ça pouvait bien être ? Qui aurait pu la tuer, ou pas ? Pourquoi ? Comment la personne aurait pu s’y prendre ? … Et j’ai trouvé ! J’ai trouvé qui ! Et une partie du pourquoi ! Pas tout, et pas le comment. C'est ce que j'aime dans ce genre de romans policiers : chercher, deviner, trouver, ou plonger tête la première dans une fausse piste... 

Sûr que je lirai les autres enquêtes du détective Cormoran Strike ! 

 

Ce livre entre dans le RDV C'est vendredi !

c-est-vendredi-donnez-votre-avis