UneDernierChance

Une dernière chance, de Seita Parkkola

 

Elève difficile, Viiima est envoyé à l'Ecole de la Dernière Chance, véritable centre de redressement où il doit renoncer à tout. Mais que signifie le marquage des élèves ? Et cette rumeur sur une galerie de masques ? La lutte captivante d'un garçon ordinaire contre un pouvoir magique et tyrannique.

 

Mon avis :

Viima est envoyé à l’Ecole de la Dernière Chance. Cette école est très stricte, et à chaque faute, les élèves montent leur propre « pendu » comme dans le jeu. A chaque pendu fini, une correction leur est infligée. Viima n’obéi pas aux règles, il veut fuguer. Après son premier gibet de terminé il se retrouve flanquée « d’une petite aime », une cafteuse, qui le suit partout. A son deuxième gibet, il est « marqué ». Au final, cette école est tout sauf ce qu’elle prétend être, et il s’enfuit. Il découvre une vie de vagabond, et rencontre d’autres élèves comme lui.

Au début j’ai eu du mal à rentrer dans cette histoire. Je voulais savoir et comprendre ce qu’était vraiment cette école, pourquoi Viima était envoyé là-bas. Comment il allait s’en sortir. Mais au final je reste intriguée. Tout n’est pas vraiment révélé. Il reste des zones d’ombres. J’ai bien aimé le style de l’auteur, assez fluide avec des chapitres plutôt courts ; on est vite dans l’action. Petit bémol, les personnages restent trop mystérieux. J’aurai aimé en savoir plus sur les vagabonds. 

 

Ce livre entre dans le challenge Virée Littéraire Européenne : 

62545_banni_re_vle