CVT_Le-Vieux-qui-lisait-des-romans-damour_1129

Le vieux qui lisait des romans d'amour,d e Luis Sepulveda

Antonio José Bolivar Proaño est le seul à pouvoir chasser le félin tueur d’hommes. Il connaît la forêt amazonienne, il respecte les animaux qui la peuplent, il a vécu avec les Indiens Shuars et il accepte le duel avec le fauve. Mais Antonio José Bolivar a découvert sur le tard l’antidote au redoutable venin de la vieillesse : il sait lire, et il a une passion pour les romans qui parlent d’amour, le vrai, celui qui fait souffrir. Partagé entre la chasse et sa passion pour les romans, le vieux nous entraîne dans ce livre plein de charme dont le souvenir ne nous quitte plus

 

Mon avis :

Ce roman très court, était depuis bien longtemps dans ma PAL. Il se lit très rapidement, grâce à un style fluide. Le récit est touchant. A travers l’histoire  d’Antonio José Bolivar, on découvre sa vie dans la forêt Amazonienne,  sa vie de solitaire avec ses romans d’amour et la chasse. On y découvre grâce à ses connaissances et son amour de la nature, la beauté de la jungle, des animaux…  Ainsi que vu de son côté, la colonisation, un sujet assez sérieux. Lui qui a vécu avec les Shuars (les indiens) respectent cette nature, les animaux. D’ailleurs quand les colons partent à la chasse d’une bête sauvage, Antonio, contraint de suivre et de tuer cette bête, montre le respect de la nature et les croyances de chaque peuple auquel il nous fait prendre conscience. C’est une très belle découverte. 

 

Ce livre rentre dans le challenge L'énigme des 5 continents 

carte-monde-pays-drapeau